Parcours

Mon CV

A la fin de ses études secondaires, Ambre FERNANDEZ-SANSONETTI,
essentiellement pour des raisons familiales, doit s’organiser entre les petits boulots, et suivre des études en tant qu’auditeur libre dans des écoles telles que les beaux arts, l’école Boulle, le Louvre (section histoire de l’art).
A la suite de cette période de formation qui aura duré 4 années, qu’elle décroche un poste d’assistante en architecture intérieure.

Elle cumulera cette activité avec des réalisations de décors pour le théâtre Tristan Bernard et le théâtre de la Bastille.

Armée de son book de théâtre et de dessins personnels, elle prospecte auprès de décorateurs de cinéma.

C’est à l’atelier Fouillet-Wieber, spécialisé dans le décor de films publicitaires qu’elle pratiquera, durant 3 années, les différentes fonctions qui composent une équipe de décoration. Le dessin artistique, le dessin technique, la peintures, les patines des décors, l’aménagement, et la régie d’extérieure.

Sa rencontre avec Monique Annaud l’emmènera définitivement dans une équipe de long-métrage, tout d’abord au poste de stagiaire, puis très rapidement 2e assistante et ensuite 1ère assistante.
Elle obtiendra sa carte professionnelle délivrée par le C.N.C (centre National de la Cinématographie), auparavant attribuée par des chefs décorateurs accomplis.

Jean Jacques Beineix lui confiera son film IP5 au poste de chef décoratrice.
Sa carrière de chef décoratrice débute: nous sommes en 1991.

Suivront plusieurs années consacrées aux films publicitaires, court métrages, séries TV, quelques longs-métrages, et la création de l’agence D’ART D’ART, design de jeunes créateurs en ameublement qu’elle représente et expose dans une galerie située à la Bastille.

Ambre entreprendra, dans un moment de creux professionnel, des études d’expertise en objets d’Art.

photo-ambre-sansonetti